Images
Films
Bourse - France - CAC 40
Bourse - Germany - DAX
Bourse - UK - FOOTSIE
Bourse - U.S.A. - Nasdaq
Bourse - U.S.A. - Dow Jones
Bourse - Vi-Russe - Moscou - MICEX - RTS
Boites Aux Lettres - E-Mail
Marvel
Acteurs - Actrices
Accueil Mattel - Spécialiste dans les jouets et jeux

Mattel - Spécialiste dans les jouets et jeux

Mattel Inc. est une société américaine spécialisée dans les jouets et jeux, fondée en 1945 par Harold Matson et Elliot Handler. Elle est le second fabricant mondial derrière Lego2. Elle fabrique la plupart de ses jouets en Chine.

Mattel est un nom formé de « Matt », surnom de Harold Matson, et du « El » de Elliot Handler.

Mattel possède notamment les marques Barbie, Big Jim, Fisher-Price, Hot Wheels, Magic 8 Ball, Les Maîtres de l'univers, Matchbox, Corolle et Polly Pocket et édite les jeux de société Othello, Scrabble (sauf Amérique du Nord) et Uno.

Sommaire

1 Histoire
2 Produits
2.1 Figurines sous licences
3 Jeux
4 Principaux actionnaires
5 Controverses
5.1 Plomb
5.2 Conditions de travail
5.3 Écologie
5.4 Collecte de données personnelles en ligne
6 Notes et références
7 Voir aussi
7.1 Lien externe

Histoire
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

En juillet 2010, Mattel sort de nouvelles franchises de poupées accompagnées d'une web série animée, Monster High.

En octobre 2011, Mattel acquiert Hit Entertainment, qui commercialise les émissions de Bob le bricoleur et Thomas et ses amis, au prix de 680 millions US$3.

Après le passage de noël 2013, Mattel redevient le leader de la vente de jouets dans le monde en totalisant 10% du marché français devant son concurrent Hasbro4.

En mai 2014, Mattel acquiert Mega Brands inc, qui fabrique et commercialise les produits Mega Blocks, Mega Puzzles, Rose Art et Board Dudes, pour un montant de 460 millions US$5.

Le 24 septembre 2014, Hasbro annonce avoir signé au détriment de Mattel un contrat avec Disney pour produire les poupées de La Reine des neiges6(Elsa et Anna).
Produits
Figurines sous licences

Mattel commercialise aussi des jeux et jouets sous licence (Warner, La Ligue des justiciers, Looney Tunes, Harry Potter), (Disney, Tibère et la Maison bleue), Jim Henson, 1, rue Sésame, et Nickelodeon.

Battlestar Galactica
Jimmy Neutron
Big Jim
Les Simpson
Superman / DC Universe
Monstres et Cie
One Piece
Yu-Gi-Oh! GX

Jeux

Pictionary
Apples to Apples
KerPlunk
Mad Gab
Scene It ?
Toss Across
U.B. Funkeys
Uno
Magic 8 Ball
les Grosses Têtes Années 90
SOS ouistiti
Scrabble

Principaux actionnaires

En décembre 20117 :

Wellington Management Company, LLP : 6,91 %
T. Rowe Price Associates, Inc. : 5,73 %
Vanguard Group, Inc. : 5,27 %
Capital Research Global Investors : 5,05 %
Janus Capital Management LLC : 3,67 %
State Street Corp : 3,65 %
Primecap Management Co : 3,22 %
BlackRock Institutional Trust Company NA : 2,43 %
Artisan Partners Holdings LP : 2,14 %
Artisan Partners Limited Partnership : 2,29 %
T. Rowe Price Equity Income : 2,08 %
American Funds NVIT Growth-Income II : 2,06 %

Controverses
Plomb

En 2007, le groupe Mattel a procédé au rappel de jouets fabriqués en République populaire de Chine en raison d'une teneur élevée en plomb8.
Conditions de travail

En juin 2011, à la suite du suicide sur son lieu de travail de Nianzhen Hu, ouvrière d’un fournisseur chinois de Mattel, l'ONG Peuples solidaires lance un appel demandant à la multinationale de prendre ses responsabilités.

En août 2011, une enquête menée par l'association SACOM révèle de graves insuffisances dans le respect du droit du travail chinois, concernant notamment le niveau des salaires, la durée et la rémunération des heures supplémentaires ainsi que le travail des enfants 9.

En septembre 2011, en plein pic de production pour Noël, les ouvrières chinoises de Jida Toy ont travaillé 11 heures par jour, 6 jours sur 7, soit bien au-delà de la limite légale autorisée10.

En 2013, un rapport est publié après l'infiltration par des membres de China Labor Watch dans six usines chinoises fournissant Mattel. Se faisant passer pour des ouvriers, entre avril et septembre 2013, ils ont constaté une multitude de violations des droits des travailleurs11.
Écologie

En octobre 2011, à la suite d'une campagne percutante menée par Greenpeace, Mattel s'engage à ne plus s'approvisionner en fibres de bois issues de sources controversées comme Asia Pulp & Paper. Dorénavant, 70 % de ses emballages seront composés de matériaux recyclés ou issus de fibres de bois certifiées, notamment FSC. Un pourcentage qui atteindra 85 % en 201512.
Collecte de données personnelles en ligne

En septembre 2016, le procureur général de New York annonce que Mattel a collecté les informations personnelles d'enfants en ligne. Cette pratique servant à analyser le comportement des internautes pour proposer aux annonceurs une publicité mieux ciblée est illégale pour les sites destinés aux enfants de moins de 13 ans. Mattel, Viacom et Jumpstart se sont engagés auprès du procureur à payer conjointement 835 000 dollars13.
Notes et références

↑ Les ventes de la poupée Barbie plongent, Mattel change de patron [archive], Challenges, 26.01.2015
↑ « Lego confirme sa place de numéro 1 mondial du jouet au 1er semestre » [archive], sur La Tribune (consulté le 29 mars 2016)
↑ « En bref - Mattel acquiert Hit Entertainment », Le Devoir,‎ 25 octobre 2011 (lire en ligne [archive])
↑ http://www.lefigaro.fr/societes/2014/01/07/20005-20140107ARTFIG00224-noel-rebat-les-cartes-du-marche-du-jouet-francais.php [archive]
↑ « Jealous Barbie: Mattel Comes After Lego With Mega Bloks Purchase », Forbes,‎ 28 février 2014 (lire en ligne [archive])
↑ Hasbro Gets Rights to Disney's 'Frozen', as Mattel Left Out in the Cold [archive]
↑ http://investors.morningstar.com/ownership/shareholders-major.html?t=MAT [archive]
↑ L'Express du 5 septembre 2007 [archive]
↑ Widespread Labour Abuses at Disney and Mattel Factories ICTI doesn’t care about labour rights standards [archive], Sacom, 7 janvier 2013
↑ http://www.peuples-solidaires.org/appel-urgent-350_chine-mattel/ [archive]
↑ « Où sont passés les salaires des ouvrières chinoises de Mattel ? » [archive], sur multinationales.org, 6 décembre 2013 (consulté le 1er janvier 2014)
↑ http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2851_Barbie_deforestation_Indonesie.php [archive]
↑ « Mattel et Hasbro épinglés aux Etats-Unis après le pistage d’enfants en ligne », Le Monde,‎ 14 septembre 2016 (lire en ligne [archive])