Images
Films
Bourse - France - CAC 40
Bourse - Germany - DAX
Bourse - UK - FOOTSIE
Bourse - U.S.A. - Nasdaq
Bourse - U.S.A. - Dow Jones
Bourse - Vi-Russe - Moscou - MICEX - RTS
Boites Aux Lettres - E-Mail
Marvel
Acteurs - Actrices
Accueil Sky - Opérateur de télévision par satellites

Sky - Opérateur de télévision par satellites

Sky plc est un opérateur de télévision par satellite britannique qui a été créé en 1990 par fusion de Sky Television et British Satellite Broadcasting. En 2005, BSkyB commercialise le bouquet satellite le plus populaire au Royaume-Uni et en Irlande : Sky Digital. BSkyB est aussi l’éditeur de certaines chaînes de son bouquet. BSkyB est contrôlé à 37,7 % (en mai 2006) par 21st Century Fox, le groupe de médias de Rupert Murdoch. En 2005, BSkyB compte 11 659 000 clients.

Histoire

Satellite Television est l’une des premières chaînes de télévision par satellite, créée par Brian Hayes, un ancien de Thames Television. À l’origine, la chaîne ne dispose pas d’autorisation d’émettre sur le territoire britannique et propose essentiellement des programmes produits par la société néerlandaise John de Mol Productions.

En 1982, la société de Rupert Murdoch, News Corporation achète 80 % de Satellite Television et la rebaptise Sky Channel. Le 5 février 1989, la chaîne donne naissance à un bouquet de quatre chaînes diffusées sur le satellite Astra et baptisé Sky Television.

En 1990, Sky Television, lourdement endettée fusionne avec le bouquet concurrent British Satellite Broadcasting dont la situation financière est pire encore et frise la banqueroute en novembre. L’ensemble est renommé British Sky Broadcasting ou BSkyB.

Le groupe se désendette en vendant son équipement satellitaire (Marcopolo I en décembre 1993 au suédois NSAB et Marcopolo II en juillet 1992 au norvégien Telenor. Chacune des deux sociétés possède déjà un HS376 en orbite à l’époque) et se tourne vers Astra. British Satellite Broadcasting disposait de meilleurs contrats publicitaires ce qui permet au groupe, et aux chaines de Sky en particulier, d’optimiser son chiffre d’affaires.

En novembre 1999, le groupe français Vivendi annonce porter sa participation à 24,5 % du capital de BSkyB. Vivendi en détenait déjà 17 % depuis sa fusion avec Pathé en juin 1999. Le gouvernement britannique choisit de saisir la Commission britannique de la concurrence au sujet de ce rachat, invoquant une atteinte à l'intérêt public et à la concurrence2. Le 18 avril 2000, la Commission britannique de la concurrence autorise pourtant la prise de participation de Vivendi3. Cependant en Octobre 2000, la Commission européenne impose la cession de la participation de Vivendi dans BSkyB comme préalable à la fusion entre Vivendi et Seagram4. Vivendi annonce qu'il cédera les 22,7 % qu'il lui reste dans le capital de BSkyB5.

En 2013, BSkyB gagne son procès contre Microsoft pour utilisation abusive de sa marque déposée Sky6.

En juillet 2014, BSkyB l'annonce l'acquisition de Sky Deutschland et de Sky Italia, respectivement détenue à 57 % et à 100 % par 21st Century Fox, pour 9 milliards de dollars7.

En décembre 2014, BSkyB vend sa participation dans Sky Bet, sa filiale de paris, au fonds d'investissement CVC Capital Partners, pour 600 millions de livres, ne gardant qu'une participation de 20 %8.

En janvier 2015, BSkyB annonce détenir 95 % de Sky Deutschland9. Selon une analyse du New York Times, le rachat du groupe Sky par Disney aurait des conséquences surtout si le rachat entamé par Rupert Murdoch de l'intégralité du groupe Sky est validé par les régulateurs10. Cette montée à 100 % du groupe Sky formerait un groupe ayant plus de revenu et de contenu que les concurrents européens réunis RTL, Mediaset, ITV, ProSiebenSat.1 et Vivendi10.

Le 20 février 2018, 21st Century Fox prévoit 10 années d'investissements dans Sky News pour rassurer l'OFCOM britannique dans le cadre de son rachat de la totalité de Sky et de son rachat par Disney11.

En février 2018, Comcast annonce lancer une offre d'acquisition sur 31 milliards de dollars sur Sky, en compétition avec l'offre de 21st Century Fox et celle de Disney sur la Fox12. Le 15 mars 2018, Sky annonce un accord de confidentialité avec 21st Century Fox et Walt Disney Company dans le cadre des procédures britanniques d’acquisition13. En juillet 2018, Comcast annonce l'augmentation de son offre d'acquisition sur Sky à 34 milliards de dollars, après que la Fox a relevé son offre14.

Droits sur le football

L’achat des droits de diffusion des événements sportifs clés, en particulier ceux des championnats de football, a assuré le succès de BSkyB. La société a payé 300 millions de livres sterling pour les droits de retransmission du championnat d'Angleterre de football en 1992 en enchérissant sur BBC et ITV et obtient ainsi le monopole de la retransmission des matchs en direct. Murdoch décrit le sport comme le « bélier » de la télévision payante, lui garantissant une base de clientèle assurée.

Cependant, à la suite d'un long combat judiciaire engagé par la Commission européenne qui considère l’exclusivité des droits de diffusion comme une barrière à la concurrence, le monopole de BSkyB prend fin avec la saison 2007/2008. En mai 2006, la chaine irlandaise Setanta Sports obtient deux des six packages que la ligue britannique de football offre aux diffuseurs, Sky récupère le reste pour la somme de 1,3 milliard de livres sterling.

Technologie

Diffusion satellitaire

BSkyB ne possède pas de satellite en propre depuis la vente des satellites Marco Polo comme on l’a vu plus haut. Elle utilise les services de SES S.A et Eutelsat (Eurobird 1).

Le réseau satellitaire Astra commence en 1989 avec le lancement d’Astra 1 A. Avec le lancement de plusieurs autres satellites à partir de 1991, BSkyB est capable d’étendre son offre de service (et les satellites Astra étant tous sur la même position de l'orbite géostationnaire, leur signaux peuvent être reçu avec la même antenne parabolique).

Le lancement, en 1997, du premier satellite de la série Astra 2 avec une position orbitale de 28'2°, ainsi que le lancement d’Eurobird 1 à 28'5°, a permis à BSkyB d’introduire un nouveau service tout-numérique, Sky Digital qui peut offrir quelques centaines de chaines de télévision et de radio.

Aujourd'hui, c'est le seul véritable moyen de capter les programmes de la télévision britannique publique et privée loin des côtes du Pas-de-Calais.

Sky Anytime on PC

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Vidéo à la demande

Le 2 janvier 2007 Sky a annoncé le lancement d’un service de vidéo à la demande qui sera accessible aux deux millions d’utilisateurs de Sky+ qui disposent d’un disque dur avec assez d’espace disponible.

Concurrence

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Sky HD

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Organisation

Filiales

  • British Sky Broadcasting Ltd. est la compagnie qui commercialise le bouquet Sky TV
  • Sky Television Ltd. est compagnie holding
  • Sports Internet Group Ltd. diffuse des contenus sportifs sur Internet
  • British Interactive Holdings Ltd. offre des services interactifs sur télévision
  • Sky News
  • Sky Sports

Co-détenus

Notes et références

  1. http://www.londonstockexchange.com/exchange/prices-and-markets/stocks/summary/company-summary/GB0001411924GBGBXSET1.html [archive]
  2. « L'union Vivendi BSkyB en question » [archive], sur Libération, 13 novembre 1999 (consulté le 16 mai 2016)
  3. « Vivendi autorisé dans BSkyB » [archive], sur Libération, 19 avril 2000 (consulté le 16 mai 2016)
  4. « EU clears Vivendi-Seagram merger » [archive], sur BBC News, 13 octobre 2000 (consulté le 16 mai 2016)
  5. « BSkyB response to Vivendi decision to sell stake » [archive], sur web.archive, 13 octobre 2000 (consulté le 16 mai 2016)
  6. http://www.zdnet.fr/actualites/defait-en-justice-microsoft-devra-renommer-son-service-skydrive-39792906.htm [archive]
  7. BSkyB to pay $9 billion to create Sky Europe [archive], Kate Holton et Leila Abboud, Reuters, 25 juillet 2014
  8. Sky sells controlling stake in betting business to CVC [archive], Reuters, 4 décembre 2014
  9. http://www.digitaltveurope.net/301052/sky-deutschland-delisting-in-sight-as-sky-passes-95/ [archive]
  10. a et b (en) Liam Proud, « Disney’s Fox Deal May Force European Telecoms to Retreat » [archive], sur The New York Times, 14 décembre 2017 (consulté le 29 décembre 2017)
  11. (en) Joe Mayes, « Fox Ties Disney to Sky News Guarantee to Win Takeover Approval » [archive], sur Bloomberg News, 20 février 2018 (consulté le 28 juin 2018)
  12. Kate Holton, « Comcast's $31 billion Sky bid crashes Murdoch and Disney show » [archive], sur Reuters, 27 février 2018
  13. (en) « Sky agrees to share information relevant to Fox-Disney deal » [archive], sur Reuters, 15 mars 2018 (consulté le 26 juillet 2018)
  14. Paul Sandle et Kate Holton, « Comcast raises bid for Sky to $34 billion, tops Fox's offer » [archive], sur Reuters, 11 juillet 2018

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

[afficher]
v · m
21st Century Fox
[afficher]
v · m
Entreprises du FTSE 100 (au 15 janvier 2018)